P.I. Tchaïkovsky: « La dame de pique »

Berliner Philharmoniker; nouvelle mise en scène

La description Programme Artistes

Les cartes dans « La Dame de pique », le vin dans « Cavalleria Rusticana », l'aphrodisiaque dans « Tristan » : dans la modernité, l'ivresse est l’envers diabolique de la liberté. Pour les musiciens et l’équipe de mise en scène de notre « Dame de pique », c'est là le véritable noyau dur de l'art de Tchaïkovski. « J’ai tout misé sur la mauvaise carte », dit Hermann dans « La Dame de pique », signifiant par là qu’il avait le choix et qu’il a échoué. Les héros antiques et les nobles comtes suivent leur parcours de vie prédéterminé. Mais ce ne sont ni Dieu ni le roi qui privent le citoyen de sa liberté, c’est lui seul qui la perd dans la folie et la dépendance. Des passions dévorantes placées au centre de cette mise en scène, dans le droit fil de la musique de Tchaïkovsky qui produit ses propres ivresses. Car c'est l'art qui transforme la grande ivresse en bon style et la civilise.

Image montrant © Algirdas Bakas 20 Groß © Algirdas Bakas
© Algirdas Bakas

Programme

La dame de pique
opéra en trois actes
musique de Piotr Ilitch Tchaïkovsky
livret de Modeste Tchaïkovsky d’après Alexandre Pouchkine

Fin de la représentation environ: {{ selectedDate.end.time }} heures
Parrainage: {{ sponsor }}
Présenté par: {{ presenter }}
En partenariat avec: {{ cooperation }}
En collaboration avec: {{ collaboration }}

Artistes