P. I. Tchaïkovsky: Iolanta

Opéra en version concertante; Sonya Yoncheva, Kirill Petrenko, Berliner Philharmoniker

La description Programme Artistes

Il ne faut surtout pas manquer « Iolanta » à Baden-Baden : cet opéra est comme un œuf de Fabergé, enchanteur, très coûteux, en contradiction conservatrice avec l'économie du pratique. Le conte de fées de Tchaïkovsky anticipe le symbolisme et l'Art nouveau. La Russie du compositeur a également laissé son empreinte à Baden-Baden, il suffit de penser à l'église orthodoxe locale. L'or mat de son clocher à bulbe trouve son pendant musical dans la palette sonore du maître. Pour le reste, cet opéra n'avait rien à voir avec le monde réel, et la richesse de ses décors devait refléter le luxe de la cour du tsar. L’attirance russe pour la couleur, le brillant et le superflu a servi de catalyseur dans l'histoire culturelle pour une autre modernité luxueuse, souvent ignorée, dont Tchaïkovsky est le prophète mélancolique.

Image montrant Sonya Yoncheva 1188 C Javier Del Real Groß

Programme

Iolanta
Opéra lyrique en un acte
musique de Piotr Ilitch Tchaïkovsky
livret de Modeste Tchaïkovsky d’après Henrik Hertz

Fin de la représentation environ: {{ selectedDate.end.time }} heures
Parrainage: {{ sponsor }}
Présenté par: {{ presenter }}
En partenariat avec: {{ cooperation }}
En collaboration avec: {{ collaboration }}

Artistes