De baden au Perou

HAUSFESTSPIEL-Fans du monde entier - Les concerts peuvent être visionnés pendant 28 jours.

Image montrant Benedikt Stampa 18 © Andrea Kremper
© Andrea Kremper

Le festival en streaming HAUSFESTSPIEL, diffusé en direct du Festspielhaus Baden-Baden, s'est achevé avec succès en ce lundi de Pâques. Les membres du Berliner Philharmoniker, dont le premier violon Daishin Kashimoto, le premier violoncelle Ludwig Quandt et le premier clarinettiste Wenzel Fuchs, ont interprété des œuvres de Schubert, Mozart, Puccini et Tchaïkovsky.

Le directeur général du Festspielhaus, Benedikt Stampa, a déclaré avant le dernier concert : « Ce festival a été un succès et il y aura certainement une suite - mais, espérons-le, avec un public dans la salle ».

À ce jour, plus de 14 000 internautes du monde entier ont regardé les quatre concerts diffusés en direct sur Internet, auxquels ont participé les frères Lucas et Arthur Jussen (piano), les membres de la Camerata philharmonique du Berliner Philharmoniker, la soprano Diana Damrau et le pianiste Helmut Deutsch, ainsi que d'autres membres du Berliner Philharmoniker.

« Pour les diffusions en direct, nous avons eu environ 20 à 30 % de spectateurs supplémentaires par rapport au premier HAUSFESTSPIEL de la mi-février », a résumé le directeur général Benedikt Stampa après le dernier concert. Jusqu'à 2300 spectateurs ont suivi en direct les quatre canaux – les concerts étaient diffusés sur le portail de musique classique takt1 ainsi que sur Facebook, YouTube et Vimeo. Cette fois-ci, contrairement au premier HAUSFESTSPIEL, les concerts peuvent être visionnés gratuitement jusqu'à la fin du mois d'avril. Cela augmente considérablement le nombre de spectateurs.

Comme pour le premier HAUSFESTSPIEL diffusé depuis Baden-Baden, les mélomanes du monde entier étaient à nouveau présents au moment des directs. On note de nombreux commentaires en provenance d'Amérique latine, d'Afrique du Sud et d'Asie.

« Nous avons beaucoup appris avec ces deux premiers HAUSFESTSPIELE déclare le directeur général Benedikt Stampa. Pour cette édition de Pâques, la rédaction a également mis davantage l'accent sur les images de Baden-Baden, que l’on a pu voir à plusieurs reprises dans des films introductifs. Elles ont été tournées, entre autres, devant le buste de Clara Schumann dans la Lichtentaler Allee et dans le Toccarion, l’univers musical pour enfants de la Fondation Sigmund Kiener.

Ludwig Quandt, premier violoncelle du Berliner Philharmoniker, était très ému sur la scène du Festspielhaus en ce lundi de Pâques: « Nous sommes très reconnaissants de pouvoir au moins humer un peu l'air du Festspielhaus à l’occasion de Pâques", a-t-il déclaré, se faisant le messager des Berliner Philharmoniker.

Le HAUSFESTSPIEL du Festspielhaus Baden-Baden a été assisté par le programme fédéral « Neustart Kultur » de l'Initiative Musik gGmbH.

Mis à jour: 07/04/2021