Dorothee Oberlinger et B’Rock

Haendel et Hendrix

La description Programme Artistes

Le bassiste avec ses lunettes de soleil tellement cool n’est que l’expression la plus visible des liens étroits entre le jazz, le rock, la pop et la musique de l’époque baroque. Dans le baroque, la basse est souvent vue comme l’incarnation de la froide raison, tandis que la partie de chant franchit allègrement les frontières émotionnelles, telle une rock-star déchaînée. C’est exactement ce que fait Dorothee Oberlinger avec ses flûtes à bec dans ce concert qui jette des ponts entre rock et baroque, Haendel et Hendrix.

Image montrant Dorothee Oberlinger C Felix Bröde © Felix Bröde
© Felix Bröde

Programme

G. F. Haendel
Ouverture du « Messie » (« Give a feeling without hope »)
Concerto pour orgue dans une transcription pour flûte op. 4 n° 4 (Dorothee Oberlinger, rec.)

Jimi Hendrix
Little Wing (Arrangement et texte de Hendrix avec Lee Santana, pour harpe/théorbe/voix/flûte à bec)

G. F. Haendel
Concerto pour orgue en sol mineur op. 3 n° 3 avec improvisations « ad libitum part »

Jimi Hendrix
If 6 Were 9 (Arrangement)

G.F. Haendel
« Destructive war », extrait de « Belshazzar »
Dmitry Sinkovsky, alto

*****

G.F. Haendel
Duo « Oh lovely peace », extrait de Judas Maccabeus (Recorder/Alto) avec Dorothee Oberlinger (flûte) et Dmitry Sinkovsky , alto
Concerto pour harpe (orgue) extrait du « Festin d’Alexandre » ou "The Power of Musick"

Jimi Hendrix
Night Bird Flying

G. F. Haendel
« Tu del Ciel » extrait « Il trionfo del Tempo » (Instrumental)

Fin de la représentation environ: {{ selectedDate.end.time }} heures
Parrainage: {{ sponsor }}
Présenté par: {{ presenter }}
En partenariat avec: {{ cooperation }}
En collaboration avec: {{ collaboration }}

Artistes